Qui sommes-nous ?

La Chaire Unesco de Bioéthique de l’Université Alassane Ouattara (Ex-Université de l’Université de Bouaké) a été créé le 28 avril 2010. Elle est le fruit d’une convention entre l’Unesco et l’Université de Bouaké et a officiellement été installée le 26 Juillet 2010 au siège de l’Université de Bouaké alors délocalisée à Abidjan

Notre Mission

Promouvoir l’éthique et la bioéthique dans la définition et la mise en oeuvre des politiques publiques.

Nos outils

Cinq programmes associant à la fois la recherche, le plaidoyer, les publications, la formation diplomate et des formations de courte durée visant surtout le renforcement des capacités des professionnels.

Chiffres Clés

Une politique de ressources humaines basées sur la formation

CHERCHEURS
DOCTORANTS
MASTER 2
MASTER 1
photo
LE MOT DU DIRECTEUR DES PROGRAMMES
LIRE

FAQ

Quel est le positionnement de la CHAIRE au sein de l’UAO ?

La Chaire Unesco de Bioéthique, sise au sein du campus 2 de l’Université Alassane Ouattara, est l’une des entités de recherche dont se compose cette université. Sur la base de l’accord signé avec l’UNESCO, elle coopère avec cette dernière en matière de promotion de l’éthique et de la bioéthique et se veut la projection institutionnelle d’un engagement mutuel UAO-UNESCO.

D’où proviennent les Chercheurs de la CHAIRE ?

Ils proviennent pour la plupart de l’Université Alassane Ouattara et non exclusivement d’elle. Selon les besoins des programmes de recherche exécutés, l’équipe dirigeante coopte des chercheurs et des experts qui sont souvent des enseignants-chercheurs de disciplines diverses : médecine, philosophie, sociologie, anthropologie, histoire, géographie.

La CHAIRE accueil t-elle des chercheurs étrangers ?

La Chaire accueille des chercheurs confirmés ou des étudiants du niveau master ou des doctorants, membres des équipes de recherche partenaires. Elle peut également accueillir des chercheurs provenant des institutions de recherche et des universités avec lesquelles la Chaire a passé des conventions de collaboration. Elle invite également des enseignants-chercheurs des universités ivoiriennes et d’ailleurs à venir y faire des conférences et à y présenter les résultats de leurs recherches.

Quel attelage entre bioéthique et sciences sociales à la CHAIRE

Si la bioéthique semble couvrir de nos jours plus les questions d’éthique médicale qu’autre chose, son ambition est d’aller au-delà de la déontologie propre aux pratiques médicales pour ouvrir l’horizon de la réflexion sur les évolutions de la société globale induites par les développements scientifiques et technologiques. Ce qui n’est guère possible sans l’apport des sciences sociales dont l’une des missions est d’être une jauge et une source d’éclairage des transformations sociales, politiques et culturelles induites par ces facteurs.