Le mot du titulaire

La Chaire UNESCO de bioéthique, domiciliée à l’Université de Bouaké dénommée Université Alassane Ouattara, est le fruit d’une série d’actions menées individuellement et collectivement entre 1994 et 2009 à travers le monde. Ces actions partent de l’institutionnalisation de l’enseignement de la bioéthique en Côte d’Ivoire à la contribution à l’élaboration de la Nouvelle encyclopédie de bioéthique en passant par la création du Comité Consultatif National de bioéthique et la transformation de la relation médecin-patient sous les tropiques. Le couronnement de tous ces efforts a été lumineusement marqué par l’obtention de cette prestigieuse Chaire, la première du genre dans l’espace francophone.

Conformément à l’Accord conclu entre l’UNESCO et l’Université, cette ’’Chaire a pour objectif général de relever les défis du millénaire. Les objectifs spécifiques visent à :

– adapter les savoir-faire et les comportements aux nouvelles exigences éthiques qu’appellent le développement technique et scientifique et l’affirmation croissante des droits de l’homme ;

– développer et renforcer les compétences en matière d’éthique et de bioéthique pour garantir à la fois la qualité des débats publics sur les problèmes éthiques contemporains ;

– formaliser les échanges scientifiques entre les experts (enseignants et chercheurs) de l’Afrique de l’Ouest et les enseignants et chercheurs du Nord et du Sud spécialisés dans le domaine de l’éthique et de la bioéthique ;

– promouvoir en Afrique les principes et normes de la bioéthique ;

– faire connaitre / diffuser les grandes Déclarations de l’UNESCO concernant la bioéthique’’.

Après son installation officielle en juillet 2010, à l’Université de Bouaké, la Chaire, tout en consolidant les acquis en matière d’éthique et de bioéthique, a permis de booster la recherche éthico-sociale et cela, à travers une équipe de jeunes chercheurs co-pilotée par le Professeur Francis Akindès et moi-même. Attentive aux missions et objectifs assignés à la Chaire par l’UNESCO, cette équipe s’efforce, non sans difficulté, de relever les défis éthiques des sociétés africaines prises dans la tourmente de la modernité. Pour y arriver, elle se donne comme cadre conceptuel la dialectique de l’universel et du particulier, du global et du local.

Dans les pages qui suivent, nos lecteurs auront l’occasion d’apprécier notre approche des problèmes et les particularités qui nous distinguent dans le paysage mondial des Chaires UNESCO de bioéthique. Il s’agit d’une approche orientée vers le développement en ses dimensions ontiques et ontologiques, terre natale de l’éthicité. Sous cet angle, l’éthicité, sève nourricière de la bioéthique, devient incontournable même si elle n’est pas toujours mise en avant ou portée à l’avant-scène.

Il est indéniable qu’avec la création des Chaires UNESCO de bioéthique, l’éthicité refait surface et se fait chair. Comme le Verbe qui s’est fait chair pour le salut du monde, l’éthicité a été faite chair en vue non seulement de rendre accessible l’éthos socialement désiré, mais aussi et surtout réconcilier dialogiquement l’homme moderne avec les valeurs qui fondent notre être-au-monde.

Internautes de tous les pays, ce site qui se veut un espace d’information et de co-construction au service de l’humanité est aussi le vôtre.

Click to Continue > by Advertisement

CREATIVE IN RESEARCH AND TRANING

YOUR FIRST POINT OF CONTACT

Detailed information, brochures and forms can be mailed to you upon request.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipi sicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et.dolore magna aliquauis aute irure dolor. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud.

Evénements à venir

Facebook Marketing